Communiqué de presse – Rédaction Supply Chain Movement, 20 Mai 2021

La start-up française Winddle a remporté le quatrième concours européen des start-up de la chaîne d’approvisionnement lors de l’événement inNOWvate Supply Chain, qui s’est tenu à Utrecht, aux Pays-Bas, le 18 mai. Lors de cet événement hybride, Winddle a séduit le jury et les participants sur place et en ligne avec sa plateforme de suivi des commandes d’achat et de leurs dates de livraison estimées dans le monde entier. Le prestigieux concours est organisé chaque année par Supply Chain Media depuis 2018.

Outre Winddle , la quatrième édition du European Supply Chain Start-up Contest comptait trois autres finalistes : l’allemand AFTS, l’espagnole Hedyla et la start-up belge Garvis. Le jury a évalué chacun des finalistes sur la base de quatre critères : potentiel commercial, caractère disruptif, convivialité et clarté de leur présentation.

Après le dépouillement des votes du public et après de longues délibérations du jury, Winddle a été choisi à l’unanimité comme lauréat, notamment en raison de la connaissance approfondie de la start-up de l’exécution des commandes logistiques mondiales et de sa réussite à atteindre la rentabilité dans l’espace de à peine deux ans.

Emilia Jevakhoff, PDG et fondatrice de Winddle (photo, à l’écran), a été agréablement surprise d’avoir gagné et a remercié les organisateurs du inNOWvate Supply Chain Event et du concours pour avoir mis les start-up à l’honneur. Le prix de Winddle est une campagne marketing d’une valeur de 20 000 € sur les différents canaux médiatiques de Supply Chain Media.

Processus de sélection rigoureux

Au cours de l’événement de la chaîne d’approvisionnement inNOWvate, chacun des quatre finalistes a organisé une présentation en ligne pour les visiteurs sur place et les participants en ligne. Ils ont ensuite été interrogés séparément par le jury, qui a interrogé les fondateurs des start-ups sur leur modèle économique, leur solution et la structure de leur équipe. Les résultats des 351 votes du public ont été pris en compte dans la décision finale du jury.

Le jury de cinq personnes était composé d’Aike Festini (PDG et fondateur de LuckaBox, lauréat du concours 2018), Thijs Gitmans (Gestionnaire de fonds Mainport chez NBI Investors), Mathias Bosse (investisseur chez Seed+Speed ​​Ventures et auteur de The Supply Chain Management Startups Handbook ), Jeroen van Weesep (Vice President Innovation for Supply Chain chez Lego) et Martijn Lofvers (PDG & Chief Trendwatcher chez Supply Chain Media, photo).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *